vendredi 14 novembre 2008

Voyage à Marrakech. Jour 3

Je vous emmène jeter un œil à pas moins de 3 superbes endroits!
Ils sont situés les uns à côté des autres, nous n'allions pas nous priver!

En 2 jours nous avons commencé à prendre nos repaires et nous nous perdons moins, du moins on se retrouve! l'achat d'un plan à 20drh est vite amorti :)


Ayant pris garde de ne pas suivre les indications d'une jeune gars envahissant qui prétendait que c'était fermé et voulait nous emmener ailleurs nous jetant des mots désagréables suite à notre refus (eh oui ça arrive parfois mais c'est rare heureusement, les gens sont pour la pluparts souriants et affables;) nous découvrons ce qui reste l'un de mes bâtiment préféré de Marrakech, la Medersa ben Youssef

                        

Restaurée dans les années 50, je l'ai trouvé magnifique, avec des couleurs superbes.
Cette ancienne école coranique est un petit bijou...



                        
Tout y est raffiné, détaillé. La cour est cernée d'un dédale de couloirs qui se rejoignent en desservant des tas de petites pièces sombres et minuscule (et pas très gaies pour le coup;)



                        


Vue depuis l'une des chambre destinées aux notables et qui donne sur la cour.
Les cellules destinées aux étudiants sont bien plus petites et rustres, c'est à se demander comment ils tenaient à autant dans de si petites pièces.
Au sol, le tadelakt omniprésent dont je raffole, frais, lisse, brillant et polyvalent...

                    

et au détour d'une cellule d'étudiant, un plafond tagué... à la craie mais tout de même c'est dommage...


                


Juste en sortant de la Medersa se trouve le musée de Marrakech
à ne pas rater.
On arrive dans le grand patio désormais couvert pour le préserver, orné d'un lustre énorme (vraiment énorme hein!), et on se laisse bercer par le murmure des fontaines, enfoncés dans de profonds fauteuils histoire de s'imprégner de l'endroit...

                     

Tout est très calme et paisible.
La restauration (les photos du bâtiment avant les travaux sont impressionnantes) ont été très bien effectués, le résultat fait plaisir à voir;)


                         


On y retrouve les même matériaux, les mêmes thèmes et pourtant c'est un plaisir renouvelé à chaque visite...

                         

Les hammams sont accessibles et dédiés à des expos d'artistes contemporains J'ai beaucoup aimé les plafonds percés de lumières multicolores.

                        


Il n'y est pas difficile d'imaginer la vapeur, les rires, les effluves du passé...

                       
A peine plus loin se trouve la Qoubba Almoravides
Il faut descendre sur quelques mètres pour y accéder, le niveau de la rue ayant monté au fil des siècles et découvrir cet antique bâtiment.

                 

C'est très impressionnant de découvrir cet endroit dont le style est tout de même très différent de ce qu'on a déjà vu.
Tout y est, mais en pas encore autant travaillé, c'est moins fin mais ce n'est pas sans beauté, au contraire!

                       


Une fois arrivé au niveau du sol , on découvre le dessous de la qoubba (coupole) et c'est enchanteur... la couleur est magnifique, comme un gros coquillage


                     
Le site est un peu en vrac mais le bâtiment mérite le détour.
Quelques peintures sont restées....et c'est très beau.

                



Nous sommes repartis explorer les souks, déambulants d'épices en babouches, bijoux, ferronnerie, passementerie, vaisselles..et j'en passe...les couleurs et les odeurs explosent et c'est un tourbillon que l'on aime suivre.

Je vous avais dis que la place Jemâa ne m'avait pas emballée plus que ça le premier jour.. nous y sommes revenus ce soir là, au retour d'une balade en calèche dans la palmeraie (c'est probablement la seule chose que je ne referai pas, il était p-e trop tard quand nous y sommes partis, c'était beaucoup de trajet dans le trafic routier pour pas grand chose. Les chevaux des calèches sont pour la plupart les seuls animaux en bonne santé apparente que nous ayons vu de notre séjour) et donc, nous avons redebarqué sur cette place par la rue des calèches, une fois la nuit tombée et j'ai compris!

C'est difficile à expliquer, mais il y a là une telle ambiance qu'elle mérite vraiment l'intérêt qu'on lui porte.
C'est noir de monde, montreurs de serpents, diseuses de bonne aventure, conteurs, danseuses travestis, orchestre de percussions, tatoueuses au henné....taxis, vélos, mobylettes....et au fond les lumières des petits stands pour manger surmontés d'une grande fumée..et les percussions.... il faut le vivre!
Quelques secondes qui ne rendent rien du choc que c'est:





A la prochaine pour la suite!

4 commentaires:

Kajin a dit…

C'est presque féérique!

Merci pour les photos!

Patricia a dit…

Soleil et douceur le temps d'un post ...

Jocelyne a dit…

que c'est beau !
merci de nous partager ces merveilleuses photos qui nous dépayse et nous apaise en ces jours d'automne...

Dragon breton a dit…

merci de nous faire partager cela, ça donne envie :-)